Pitié pour la mariée !

 

Lorsqu'en 1765, sous le règne de Louis XV, Marguerite Rival décide d'épouser à Assérac Jean Le Marhadour elle demande, pour que les bans soient publiés, un certificat de baptème à la paroisse de Camoël où elle née le 18 janvier 1724. Surprise : elle n'existe pas ! En effet, le recteur de cette paroisse, malgré des recherches sur plusieurs années, ne trouve pas trace de sa naissance sur les registres paroissiaux. En revanche à la date indiquée il constate qu'un garçon a été baptisé sous le prénom de Jacques, fils de Jean Rival et de Louise Hervy. Or si le prénom du père de Marguerite (maintenant décédé) est bien Jean, en revanche le nom de sa mère est Louise Richard et non Louise Hervy.

Pour se marier, il lui faut recourir à la juridiction du prieuré de Pénestin afin de régler le contentieux. Un acte notarié est établi le 23 mai 1765 et annexé à l'acte de baptème de Jacques devenu celui de Marguerite Rival afin qu'elle puisse épouser Jean Le Marhadour ce qui fut fait le 4 juin 1765.

Nous donnons ci-après le contenu de cet acte et en annexe le texte manuscrit parfois difficilement lisible ainsi qu'un extrait de carte :

Acte notarié du 23 mai 1765 annexé

à l'acte de baptême de Marguerite RIVAL

Par devant nous notaires soussignés de la juridiction du prieuré de Pénestin avec soumission promise et jurée ont comparu Louïse RICHARD veuve de Jan RIVAL demeurante à Vieille Roche en Assèrac et Marguerite RIVAL fille majeur de leur mariage, marchande demeurante au bourg de Pénestin paroisse d'Assèrac laquelle ditte Marguerite RIVAL nous a déclarée nue voulante s'assurer de son âge de naissance et état elle a eue recours aux registres de la paroisse de Camoil où elle fut baptisée; quoy que Monsieur le Recteur de la même paroisse eut pris soin de parcourir les registres de la même année de sa naissance, les autres postérieurs et antérieurs il n'a pu réussire à recouvrer l'enregirtrement déziré et au contraire est écrit sur le registre de l'année mil sept cent vingt quatre au mois de janvier le dix huitièmes Jacques né du même jour, fils de Jean RIVAL et de Louise HERVY du Village de Vieille Roche dont fut parrain Jacques RIVAL oncle paternel et marraine Marguerite RICHARD femme de Jan DENIGO meunier; comme il parait aux campements erreur en enregistrement tant par rapport au nom de l'enfant qu'au surnom de la mère; et que cette erreur se manifeste en ce que cette Marguerite RIVAL est précisément née le même jour dix huit janvier mil sept cent vingt quatre au village Vieille Roche pour quoy luy étant très intéressant de la faire rectifier et pour y parvenir ont volontairement comparu devant nous Janne RIVAL, sa tente demeurante à la métairie de K Bily paroisse de Camoel, Pierre LE GONIDEC demeurant au bourg paroissial de Camoisl, Jan LE FLOC demeurant au village du Val et Elisabeth SANTERRE veuve de Yves GOURET demeurante au village de Trebesten, paroissiens d'Assérac lesquels nous ont déclaré avoir une connaissance parfaite que la ditte Marguerite RIVAL est fille de feu Jan RIVAL et de la susditte Louise RICHARD lequel Jan RIVAL estoit passager à Vieille Roche, paroisse d'Assérac, qu'elle est née au dit Vieille Roche et fut baptisée en l'église de Camoisl le dix huit janvier mil sept cent vingt quatre par Messire François JAFFRE, que son parain estoit Jacques RIVAL son oncle paternel et sa marraine Margueritte RICHARD femme de Jan DENIGO meunier, nous ont les dits comparante atestés n'avoir jamais connu par eux-mêmes ny par tradition, de Louise HERVY femme de Jan RIVAL, mais bien Louise RICHARD dont ils ont la mémoire ressente de tous leurs enfans et ne leur en avoir jamais connu sous le nom de Jacques, Desquelles déclaration des requerantes les dittes Louise RICHARD et Margueritte RIVAL sa fille avons rapporté le présent acte pour servir ainsi qu'il appartient. Fait grée et consenti à BRAINBERT Étude et au rapport de MASSON notaire les parties nous ayant déclarées ne savoir signer de ce par nous interpellés et requis suivant l'ordonnance Pierre AILLO a signé à requeste de Louise RICHARD, Jan Louis AILLO à requeste de Margueritte RIVAL, Pierre LIZEUL à requeste de Janne RIVAL, Jan Marie MASSON à requeste de Pierre LE GONIDEC, Yves TREMENT à requeste de Jan LE FLOC et Jan PAUMUR à requeste de Elisabeth SANTERRE ce jour vingtroisième may mil sept cent soixante cinq après midy ainsy signes par la minutte Pierre AILLO, Jan PAUMUR, Pierre LIZEUL, Yves TREMENT, JPn Marie MASSON, Jan Louis AILLO, SAVYNE notaire et J.S MASSON notaire vers lequel est demeure la minute controllee à La Roche Bernard le vingt huit du dit mois de may par BOUCHER qui a reçu dix neuf sols trois deniers et pour y parvenir approuvé.

J.S MASSON

notaire